Winners 2017 - Rendez-vous Image

article(s)
Strasbourg
January 26-28, 2018
Go to content

Main menu:

Gallery
THE WINNERS OF THE 7th RDVI - January 2017
_____________________

Art director: Ambroise TEZENAS
Sadegh SOURI
___________________________________

1st PHOTO AWARD
1st Photo Award - RDV•I 2017

Sadegh SOURI
Téhéran / Iran
Represented by Mojtaba Abdoulrahimkhan / mojtaba.abdoulrahimkhan@gmail.com

Sadegh Souri was born on 29/07/1985 in Nahavand City – Hamedan Province of Iran. He has a BA in Photography & Cinematography from the University of Applied Science and Technology of Zahedan Branch. 3rd Artistic Grade Degree in Photography by Cultural Ministry of Iran equal BA Photography.

Waiting Girls

In Iran, death penalty is given to the children for the crimes such as murder, drug trafficking, and armed robbery. According to the Islamic Penal Law, the age when girls are held accountable for their crimes is 9 years old, while the international conventions have banned the death penalty for individuals under 18. Pursuant to the passing of new laws in the recent years, the Iranian Judiciary System detains children in Juvenile Delinquents Correction Centre after their verdict. Those with minor crimes are freed after spending their term and those who are sentenced to death are hanged after reaching 18 if the next of kin (private complainants) do not take back their complaints. At the time of the shooting, some girls were waiting for their execution. However, some of the next of kin (private complainants) withdrew their complaints and some of the girls were freed. They are living their normal life now. And this project still continues.
Jean-Pierre ATTAL
___________________________________

2nd PHOTO AWARD
2nd Photo Award - RDV•I 2017

Jean-Pierre ATTAL
Issy les Moulineaux / France
mail@jeanpierreattal.com
www.jeanpierreattal.com

Jean-Pierre Attal travaille sur des représentations de la société urbaine contemporaine. Il décrypte ses multiples facettes et ses paradoxes, explore les codes et les mécanismes qui sous-tendent la ville. Les différents chapitres de son travail trouvent leur cohérence dans une variété de perspectives conceptuelles, un kaléidoscope très personnel allant du surréalisme à des représentations très ancrées dans la réalité. Ses œuvres sont exposées dans les principales foires internationales d’art contemporain et ont été acquises par des fondations privées et des collections publiques.

Paysages Nucléaires

Le démantèlement nucléaire comme perspective. Depuis 1960, cinquante-huit réacteurs nucléaires ont pris place dans le paysage français. Implantés sur une vingtaine de sites, ils arrivent aujourd’hui au terme de leur durée d’exploitation. La question du démantèlement de ces installations devient désormais incontournable. Cette libre interprétation d’un avenir dénucléarisé prend la forme de diptyques. À gauche une image documentaire de la centrale. À droite l’évanouissement de la centrale dans un futur indécis. Les « paysages nucléaires » mettent en perspective un avenir nucléaire incertain. Verrons-nous les paysages imaginés dans cette série ?
Vincent MULLER
___________________________________

3rd PHOTO AWARD
3rd Photo Award - RDV•I 2017

Vincent MULLER
Strasbourg / France
contact@vincentmuller.fr
www.vincentmuller.fr

Après des études de photographie à Toulouse, je travaille en tant qu'indépendant et pour différentes agences. Par la suite, je deviens directeur de la photographie pour le magazine WAS à Strasbourg, où je réalise divers reportages et portraits de personnalités. Aujourd'hui, à nouveau indépendant, je traite tous les jours des sujets différents. Je n'aime pas particulièrement faire des photos de mises en scène : je préfère capturer la spontanéité et la réalité de l'instant.

Pause

Ce n’est plus vraiment l’été et pas encore l’hiver. Ce sont ces quelques jours de transition que les saisonniers, touristes et autres humains ont choisi pour déserter les stations d’altitudes. On a le sentiment que quelqu’un a appuyé sur pause, tout en laissant la nature se mouvoir. Les ruisseaux continuent de couler, les nuages de voyager ou encore la luminosité de changer. Seul quelques ouvriers demeurent, sans doute chargés de réparer deux ou trois bricoles, avant le retour de la civilisation. Cette ambiance où le temps s’est arrêté est éphémère : les moteurs des touristes grondent déjà au fond de la vallée.
Alfred BLAESS
___________________________________

PRIX DES PROFESSIONNELS DE L'IMAGE
Prix des professionnels de l'image - RDV•I 2017

Alfred BLAESS
Handschuheim / France
alfred.blaess@free.fr
www.alfredblaess-photography.fr

Je suis photographe amateur, j’habite la région Strasbourgeoise et je pratique essentiellement la photo de nature, aussi bien du paysage que de la macrophotographie. Je fais cependant régulièrement des incursions dans la photographie urbaine et la photo de rue et le plus souvent à la nuit tombée, comme ici au port du Rhin.

Quartier de lune

Une fin de journée d'hiver, en passant en voiture dans le quartier du port du Rhin à Strasbourg, j'ai découvert une ambiance magique. Il faisait déjà nuit, un brouillard épais commençait à recouvrir tout doucement le port, et dans divers endroits je voyais des gens qui travaillaient à la lueur des projecteurs. Mon sujet était là... Des dizaines de sorties ont été nécessaires pour coucher sur le papier cette atmosphère qui me plaisait tant.
Claire et Philippe ORDIONI
___________________________________

CHOIX RDV•I D'ARLES
Choix d'Arles - RDV•I 2017

Claire et Philippe ORDIONI
Roquevaire / France
philippeordioni@gmail.com
ordilabo.wixsite.com/philippe-ordioni
claireordioni.wixsite.com/claireordioni

Philippe ORDIONI : En 2008 avec la collaboration de Rodia BAYGINOT, plasticienne, il réalise un « work in progress » comprenant plus de 2000 portraits. En 2010 il imagine avec la collaboration de sa fille Claire, une série de « portraits baroques » qui nous questionnent sur la marginalité, le genre, la folie, notre rapport à l'étrange et à la différence.
Claire ORDIONI : Comédienne en constante exploration des arts du jeu, de la mise en scène et de l'image. Traumatisée par « Frankenstein ou le Prométhée moderne » de Mary Shelley et l’œuvre d'Isaac Azimov, ses travaux s'en font ressentir d'une manière générale.

Portraits baroques

Dans un futur où les gens auraient été dépossédés de leur humanité, des individus à bout de force luttent pour ne pas sombrer dans l'oubli et la démence. Tout en remuant notre Histoire, collective ou personnelle, les baroques nous livrent la leur à travers un regard parfois anxieux, souvent égaré, mais indéfectiblement digne.
Michaël MASSART
___________________________________

PRIX DU JEUNE PUBLIC
Prix du Jeune Public - RDV•I 2017
Les jeunes visiteurs de l'exposition - de 6 à 12 ans - ont voté en majorité pour le travail de Michaël MASSART.


Michaël MASSART
Habay-la-Neuve / Belgique
tansart@hotmail.com
www.michaelmassart.com

Photographe belge né à Namur et domicilié à Habay-la-Neuve. C’est en 2008, suite à une blessure au genou, que Michaël Massart renonce au sport et se tourne vers la photographie. Autodidacte et « touche à tout », il se concentre sur ses deux domaines de prédilection : les portraits/mise en scène et les photos de paysages. Transmettre une émotion, surprendre, construire et mettre en scène l’image de façon originale font partie de ce qu’il recherche à travers ses travaux. Il favorise la réflexion et la préparation pour arriver à l’effet photographique désiré.

L'Empire contre la Crise

L'Empire Galactique a perdu son Etoile Noire, détruite par les rebelles. Hanté par l'idée de se venger, Dark Vador décide d'en reconstruire une nouvelle, bien plus puissante. Mais Dark Vador aura à combattre un autre ennemi avant. En effet, une crise financière sans précédent frappe toute la galaxie. La destruction de l'Etoile Noire a été l'élément déclencheur qui a fait exploser la bulle spéculative grâce à laquelle il finançait ses projets les plus fous. Ruiné après la destruction de l'Etoile Noire, il n'a d'autres choix que de se mettre à la recherche de travail afin de financer son projet.
Pierre MOREAU
___________________________________

PRIX DU PUBLIC
Prix du Public - RDV•I 2017
Les visiteurs de l'exposition ont voté en majorité pour le travail de Pierre MOREAU.
Les séries suivantes ont aussi été remaquées :
  • Philippe SIMON - Archi-ligne
  • Sébastien GREBILLE - Another World
  • Yvan MARCK - Les mondes oubliés
  • William  GUILMAIN - The edges of the world (les  rebords du monde)

Pierre MOREAU
Bruxelles / Belgique
p.a.moreau@gmail.com
www.pierremoreau.be

Diplômé de l’E.N.S.A.A.V en photographie (École Nationale Supérieure d'Architecture et des Arts Visuels) de Belgique. Après avoir été le photographe de la Commission Européenne et pendant quelques décennies photographe publicitaire à l’international (Belgique, France, Italie, Pays-Bas et USA) je réalise des photographies de paysage en grands et très grands formats dans un style poétique et onirique qui humanisent nos lieux de vies et s’exposent dans les galeries d’art contemporain, les musées, les centres culturels, les festivals etc.

Entre Ciel et Sable, solitude et foultitude

La mer exerce sur nous une profonde fascination et nos côtes sont le territoire naturel de nos rencontres avec elle. Seuls, ou en groupes, nous y vivons des moments de ressourcement au travers de nos activités physiques, mais aussi de notre besoin de contemplation et de méditation. Car c’est là que coexistent la terre, la mer, les nuages, les forces de la nature, le soleil, le vent et les marées, autant d’éléments fondamentaux dont nous sommes privés dans nos villes. Chacune de mes images de grand format doit pouvoir être exposée seule et sans texte d’explication et par ses propres moyens plastiques nous inviter à la contemplation, à la rêverie, à l’émerveillement.
Michel PERROTTET
___________________________________

COUP DE COEUR LIVE D'AMBROISE TEZENAS
Coup de Cœur live du directeur artistique - RDV•I 2017
Pendant tout le week-end, notre directeur artistique Ambroise Tezenas a été d'une disponibilité remarquable et a donné beaucoup de son temps à découvrir le travail de tous et de chacun. Il a souhaité mettre à l'honneur le travail d'un auteur pour le récompenser de la qualité des tirages, de la présentation et de la mise en scène des images.
Il a attribué son « coup de cœur live » à Michel PERROTTET, un grand bravo et félicitations à lui.

Michel PERROTTET
Meyrargues / France
mcperrottet@gmail.com

Né en Suisse, je vis maintenant près d’Aix-en-Provence. Jeune alpiniste à Chamonix, j’ai été amené à la photographie de paysages par ma passion pour la haute montagne. Je suis particulièrement attiré par la magnificence de la nature, qu’elle soit sauvage ou apprivoisée. Les formes, les lumières, les beautés du ciel sont, depuis toujours, les sources de mon inspiration.
Membre de la FPF, de La Fontaine Obscure et de Photocontact. Primé au Salon Photographique d'Allauch (2009-2012). Expositions personnelles : Phot'Aix 2014, Vitrolles 2015, Arles 2016 (off). Parution web dans Leica Fotografie International : One photo-One story.

Eléments

Ces photographies s’inscrivent comme des éléments. Eléments de paysage, pièces d’un immense puzzle changeant selon les saisons et la lumière du moment. Le fil qui les relie est le regard que l'on porte sur eux, l’intérêt qu’on leur prête et les émotions qu'ils suscitent. Grâce à son pouvoir d’évocation formel, le noir et blanc permet d’effacer l’aspect purement descriptif et de souligner les lignes fortes qui émanent de ces lieux.
Jérémie LENOIR
___________________________________

1er PRIX DU LIVRE
1er prix du livre - Editeur - RDV•I 2017

Jérémie LENOIR
La Madeleine / France
edition@lightmotiv.com
www.jeremielenoir.com

Jérémie Lenoir est né en 1983. Il est diplômé de Polytech Tours et de l’Ecole Supérieure d’Art et Design d’Orléans. Il est l’auteur de Territoires occupés chez LME ( 2009 ) et de Transfigurations chez Filigranes ( 2011 ). Il est notamment lauréat de la Bourse de la Fondation Mécène et Loire, du Prix de la SCAM et du 18ème prix de l’A.M.E (Art et Mécénat d’entreprise en Essonne).

Nord

Depuis près de 10 ans, les photographies de Jérémie Lenoir construisent une anthropologie des paysages contemporains français. Ses vues aériennes sont toujours réalisées à la même heure, à la même altitude et avec la même focale. La conjugaison du point de vue aérien et des influences picturales qu’il puise dans la peinture remettent aussi bien en cause la capacité du médium photographique à reproduire le réel que celle de nos paysages à s’inscrire à un principe d’identité.
Sylvain HERAUD
___________________________________

2e PRIX DU LIVRE
2e prix du livre - Auto-éditeur - RDVI•I 2017

Sylvai HERAUD
Grasse / France
sylvain.heraud@gmail.com
www.sylvainheraud.fr

Sylvain Heraud, né en 1985, est ingénieur de recherche en informatique. Son appétit pour le voyage le mène sur les routes d’Europe, des Amériques et de l’Asie, où il développe un intérêt croissant pour la photographie. Le patrimoine architectural va particulièrement attirer son attention. L’objectif du photographe va alors être de révéler ces lieux marqués par l’influence culturelle, industrielle ou politique propre à chaque région. Si les photos de Sylvain invitent au voyage, elles ne pourraient exister sans un important travail de recherche afin de répertorier ces demeures invisibles. Son style renforce l’imaginaire et permet de mettre en relation la photographie et la littérature.

Les Demeures invisibles

Ce voyage photographique s’appuie sur le livre Les Villes invisibles d'Italo Calvino : l'ouvrage de Sylvain Heraud s’articule en sept séries qui illustrent sept villes imaginées par l'écrivain italien. Les photographies présentent les caractéristiques des villes choisies et invitent le lecteur à se les représenter. Ce recueil photographique se nomme donc Les Demeures invisibles, en parallèle au livre Les Villes invisibles. Les photographies de ce livre ont été prises dans divers lieux construits par l’Homme. Ce travail de six années a permis de couvrir différentes régions du monde et de ramener des clichés caractéristiques de l’architecture de ces sociétés et révélateurs d’une vie passée.
Olivier ROBERT
___________________________________

3e PRIX DU LIVRE
3e prix du livre - Coup de cœur - RDVI•I 2017

Olivier ROBERT
Messery / France
info@olivierrobert.com
www.olivierrobert.com

Ce projet interroge les valeurs esthétiques des paysages liées à l'exploitation des étendues d'eau par l'homme. Au fil du temps, les traces laissées par ce dernier à la surface de l'eau, sur les rives ou les rivages influencent fortement la perception que nous avons des paysages aquatiques. Elles sont les témoins d'usages, de coutumes ou encore de protection et apportent une valeur ajoutée à la lecture du paysage que nous faisons tous subjectivement.

Miroirs d'eau, du Léman au Biwa

Ce livre présente l'ensemble de mon travail sur les lacs depuis 25 ans. Ce travail a débuté sur les rives du lac Léman. Il se poursuit autour de nombreux lacs d'Europe et se termine au Japon sur les rives du lac Biwa. Il a été édité à l'occasion de mon exposition au Musée du Léman en Suisse en 2015/2016. Ce travail se poursuit continuellement.
Bernard IRRMANN
___________________________________

PRIX DU PUBLIC
4e prix du livre - Prix du public - RDVI•I 2017

Bernard IRRMANN
Strasbourg / France
bernard.irrmann@laposte.net
www.bernardirrmann.com

Les temps de prise de vue sont pour moi des moments d’errance, une respiration qui me permet d’aller à la rencontre des autres et de moi-même, de vibrer en résonance avec le monde. Glaneur d'images, je souhaite, par le livre, partager les émotions vécues lors de ces séances d'immersions dans la nature et inviter tout un chacun à redécouvrir son environnement immédiat, à voyager dans son quotidien.

Strasbourg signé nature

Depuis de nombreuses années, l’auteur parcourt Strasbourg et ses environs en tous sens, tous sens en éveil… Les dernières parcelles de forêt qui s’étendent aux portes de la ville sont un de ses terrains d’aventure de prédilection. Mais il sait aussi ouvrir l’œil sur la nature sauvage qui prend ses aises jusqu’au cœur de l’Eurométropole. A travers son regard à l’affût de l’insolite, son attention pour la flore des trottoirs ou la faune de la jungle rhénane, en longeant les cours d’eau qui sillonnent la cité alsacienne ou au plus profond d’un marécage des bords du Rhin, il nous entraîne dans un parcours hors des sentiers battus pour une découverte de Strasbourg sous un jour nouveau.

© 2017 - Rendez-vous • Image
GET THE NEWSLETTER
Back to content | Back to main menu